Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

         Associations Lappôl

Lappôl France

Lappôl Podor

"sur le sentier du développement local" 

Ces associatiions  succèdent aux associations

Studios du Grand jeu (France) et Podor rive gauche (Sénégal)

Le Lappôl quest-ce que c'est ? 

Dans la culture peule (région du Fouta, au Sénégal), le "Lappôl" est une tradition qui conduit les jeunes, à un moment de leur vie, à quitter leur village et à s'engager sur les sentiers, à la découverte de la nature, de la vie, des autres. C’est lors d'une soirée sous les étoiles, dans sa maison de Podor, dont il est originaire et où il réside souvent, que Baaba Maal, le chanteur sénégalais de renommée internationale, grand connaisseur de la culture peule, nous a parlé du Lappôl et expliqué que lui-même, dans sa jeunesse, était parti sur les routes pendant deux ans, à l’aventure. Nous l’avons écouté avec intérêt, et remercié de nous avois donné le nom de l'association que nous nous apprêtions à créer, au sein de laquelle les sentiers et randonnées vont jouer un rôle important. 

Au commencement il y a eu l'association

"Les studios du grand jeu"

Créée en 1979 par Eric Silvestre, Dominique Gros, Gilles Scalabre et quelques amis, l'association "Les Studios du grand jeu" avait pour object de porter les activités menées au titre de l'insertion de la vidéo et de l'audiovisuel dans le dveloppement, dont le film Waac raxasu sur la formation des enfants en dehors de l'école, au Sénégal. L'association a fonctionné plusieurs années avant que ses membres ne poursuivent leurs activités à titre personnel ou à travers d'autres associations et structures. Dominique Gros est devenue documentariste et a réalisé de nombreux films diffusés, pour la plupart, par Arte et France 3. Eric Silvestre a poursuivi son activité dans le Développement avec Enda TM, pendant une dizaine d'années, puis dans la mouvance du BIT (Bureau international du travail), où il a directement mis en oeuvre les propositions formulées lors du tournage du film Waac raxasu. 

Un peu pus tard, il y eut l'association

"Podor rive gauche"

C'est en 2007 que, poussés par la dimension historique et culturelle de la Maison Guillaume Foy, ses nouveaux propriétaires décidèrent de créer une association pour porter les projets qu'ils avaient commencé à initier en direct et avec le Syndicat d'initiatives de Saint-Louis (stage de poterie, balisage de sentierrestauration d'une façade de maison du quai). Anne Jean- Bart, (photo), qui fut à l'origine du projet d'achat de la maison, eut l'idée du nom "Rive gauche", jugé un peu trop parisien et assorti, pour la circonstance, du nom de Podor.

Ainsi naquit l'association Podor rive gauche, créée avec une poignée d'amis de France et de Dakar, parmi lesquels certains s'installeront à leur tour à Podor pour y créer la Cour du fleuve.

De nombreuses activités ont été menées pendant une bonne dizaine d'années par l'association : désencombrement du quai de Podorjournées du patrimoinepromotion et réédition du livre de Demba Assane Sy (L'escale du fleuve), accueil de Marc Roger, accompagnement du voyage d'étude des élèves du Collège universitaire d'architecture de Dakar et de l'UGB, et autres.

Ce, jusqu'à ce que le principal promoteur des activités, trop actif et fatigué, décide de passer la main. Dont nul ne s'empara pour poursuivre le travail. 

Aujourdhui, la relève est assurée par les associations      Lappôl France et Lappôl Podor       

Les associations Lappôl France et Lappôl Podor succèdent donc aux Studios du Grand Jeu et à Podor rive Gauche, dont elles conservent le l'objet de mener des activités en faveur du Développement, en général, axé, désormais, sur le développement local de Podor. 

Pour mener à bien leurs activités, ces deux associations soeurs s'appuieront sur les compétences de leurs membres fondateurs, riches de leurs expériences respectives au sein d'associations, ONGs et autres structures, dont le SNU.

L'association Lappôl France a été créée le 13 novembre 2021.

Son siège est basé à Banon, dans l'ancien hôtel-Dieu (chez Eric Silvestre et Dominique Gros). Ses bras armés sont basés à Marseille (pour Michèle Scalbert) et à Lyon (pour Bernadette et Frédéric Plas).

Lappôl France agira plus spécifiquement en France et en Europe, pour identifier les partenaires, mobiliser les fonds, et y porter les projets dont elle confiera l'exécution à l'association Lappôl Podor. Laquelle sera créée dans les prochaines semaines à Podor. 

Actions en cours et à l'étude

Nous avons d'ores et déjà commencé à mener des activités sur le terrain, conformes à nos objectifs de développement local et de promotion du tourisme rural. Nous avons, pour ce faire, mobilisé un acteur local rompu aux activités associatives, Bocar Diack, qui sera demain, nous l'espérons, le coordonateur local des associations Lappôl France et Lappôl Podor. 

Ensemble, en octobre dernier, nous avons : 

  1. Identifié des familles à Ngawlé susceptibles d'accueillir les randonneurs pour un repas sur la natte, et  des piroguiers pour des retours par le fleuve.
  2. Repéré, avec Nadjirou Sall, agriculteur, chef du village de Donaye Walo/Taredji et non moins leader paysan sousrégional, le site de l'arbre de Koyli wirndi, sous lequel, pendant plus de 50 ans, et jusqu'en 1968, les villageois de l'Ile à Morphil se retrouvaient pour des palabres.
  3. Discuté avec des potières de Podor de notre projet d'atelier centré sur le travail au tour et la cuisson à haute température.

L'association projette, dans les semaines et mois qui viennent, de :

  1. Aménager un local de coordination dans la Maison Guillaume Foy, doté d'informations sur les circuits et randonnées, les sites à visiter, les partenaires locaux et internationaux, les projets en cours, etc.
  2. Organiser des séances d'information et de formation des acteurs (familles, guides, ASC) dans les villages de Ngawlé, Donaye, Mboyo, Alwar, Guédé village, Diawar.
  3. Equiper une ou deux familles dans chaque village concerné, pour leur permettre d'accueillir les randonneurs et leur servir un repas sur la natte.
  4. Eriger un monument pour figurer l'arbre de Koyli (détruit) et créer un sentier de randonnée dans la zone.
  5. Organiser un  atelier de formation pour les potières traditionnelles de Podor, Taredji et Ngawlé (bénéficiaires d'un atelier en 2008), et pour des jeunes filles et garçons intéressés par le travail de la terre cuite, au sens moderne du métier. L'atelier sera centré sur le travail au tour et sur la cuisson dans les fours du CFP (Centre de formation professionnelle).
  6. Soutenir l'ONG "Forward for Women" et Mariame Racine Sow, dans son projet de restauration de la maison de l'ancienne école régionale, construite en 1895, aujourd'hui école Racine Cheikh Sow, au regard des actions que nous avons menées précédemment dans le même sens. 

Nous préparons par ailleurs des résidences pour former de jeunes artistes sénégalais, voire maliens, mauritaniens ou autres, aux côtés d'artistes reconnus, locaux ou européens, invités pour la circonstance.

Des fonds pour exister, préparer les premières activités, et planifier les suivantes

Il nous faut rapidement mobiliser des fonds pour gérer les actions d'ores et déjà engagées et mener à bien nos projets. Pour ce faire nous allons :

  • Mettre en place sur le Net un "CROWDFUNDING" à destination de celles et ceux d'entre vous qui, pour contribuer au développement lcoal de Podor, parce que vous connaissez la Maison Guillaume Foy et en avez apprécié le rayonnement, ou pour d'autres raisons personnelles, souhaitent nous donner un coup de pouce. En échange, nous vous offrirons, au regard des montants reçus, soit une photo NB au format 20x20 de notre ami Oumar Ly (photographe podorois de renommée internationale aujourd'hui disparu), soit une nuitée pour deux dans l'Auberge du Tékrour de Podor.
  • Lancer une CAMPAGNE D'ADHESION et un APPEL AUX DONATEURS. C'est important pour assurer le fonctionnement de l'association et permettre de préparer les activités efficacement. 
  • Contacter des bailleurs de fonds, fondatons et autres, pour financer, au coup par coup, nos différents projets, dont l'atelier poterie et une première résidence.
  • Demander l'agrément d'intérêt général pour permettre aux donnateurs de bénéficier du rescrit fiscal (possibilité de déduire une patrtie de leur don de leurs impôts)  

MERCI A CELLES ET CEUX

QUI VOUDRONT BIEN NOUS SOUTENIR

Souvenirs des projets réalisés dans le passé

Vous saurez tout en entrant dans les différents portails et sous-portails proposés dans la partie droite de cette page.

Pour Lappôl France, vous pouvez nous contacter à :

  • bureau@associations-lappol.fr (en cours de création)
  • ericsilvestre@yahoo.fr  (Eric Silvestre, président)
  • michele.scalbert@wanadoo.fr (Michèle Scalbert, secrétaire)
  • b.plas.schwoerer@gmail.com (Bernadette Plas, secrétaire)
  • plas.schwoerer@gmail.com (Frédéric Plas, trésorier)

      ACTUALITES

 

Si Patrick Scalbert ne nous avait pas quités en juillet dernier, emporté par la maladie, il compterait aujourd'hui parmi les fondateurs et acteurs de Lappôl France. Il en est membre d'honneur à titre posthume, et il restera présent dans nos pensées pendant de longues années. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Associations Lappôl France